Prendre soin,
c’est d’abord créer un lien.

Témoignages

Ils font l’Hospitalité

Voir tous les témoignages

Janick Ledormeur
Janick

| Agent des services logistiques

Tous les matins, il y a un résident de l’Ehpad qui descend chercher son journal et c’est l’heure où je commence. Il me dit « Ah je vous attendais ! J’ai mal aux jambes… Mais on va passer le balai ensemble ! ». Je lui dis : « Si vous voulez » et je le fais rire. J’essaye de le faire s’évader un peu parce qu’il a des douleurs. Je lui raconte des petites choses rigolotes, toutes simples.

Guylene Thouvenot
Guylène

| secrétaire en EHPAD

Entre deux coups de téléphone, une facture et des rendez-vous, il me reste toujours un peu de temps pour une parole, un geste, une petite chansonnette, un pas de danse… J’aimerais tellement pouvoir leur offrir encore plus ! Un temps précieux partagé avec les résidents, j’y tiens !

Dorothee Infirmiere Temoignage Ils Font Lhospitalite
Dorothée

| Infirmière

Prendre soin, ce n’est pas qu’au niveau médical, ça peut être aussi au niveau psychologique. Si je vois une personne qui est un peu déprimée, je vais aller la voir. En tant que soignant, c’est à nous de faire le premier pas.

Jessica Denier, Infirmière Psychiatrie St Laurent
Jessica

| Infirmière

Travailler en psychiatrie, c’est privilégier le relationnel avec les patients et prendre le temps. Souvent en fin d’hospitalisation, les patients montrent leur satisfaction. Ils arrivent mal chez nous et repartent avec le sourire. C’est ma récompense et c’est valorisant. 

Helene Lignel
Hélène

| Assistante administrative

On a envie de faire un établissement où le résident se sente chez lui. On ne veut plus qu’il se dise « je suis dans la chambre 9 », mais « dans ma maison ». Ça, c’est une certitude : il ne faut plus qu’il dise « tu viens me voir à l’Ehpad », mais plutôt « tu viens me voir chez moi ».

Sophie Ruinet
Sophie

| Médecin

Souvent, ce qui est difficile avec les personnes âgées, c’est qu’on ne les touche plus physiquement, parce qu’ils sont vieux. Or, le contact humain est essentiel, même à cet âge. Il faut réapprendre à les toucher. Leur toucher le dos, leur masser les mains. Retrouver un contact physique pour éviter qu’ils aient l’impression d’être en marge de la société.

Sabrina Kaya Tongo
Sabrina

| Assistante de soins en gérontologie (ASG)

Je suis ASG de nuit dans le cadre de Vivam, dispositif renforcé de soutien à domicile. Mon rôle, au-delà du côté médical, est vraiment de faire du social, de redonner le sourire à la personne pour qu’elle puisse s’endormir sans avoir trop de pensées négatives sur son état, sur le fait qu’elle soit seule ou isolée. C’est une véritable « visite amicale », comme me l’a dit une personne que j’accompagnais.

Amandine Medard, Aide Soignante Ssr St Laurent
Amandine

| Aide-soignante

Je travaille en Soins de Suite et de Réadaptation. J’aime le contact avec les personnes âgées. Elles se confient à nous et nous racontent leurs histoires. Cela nous permet d’en apprendre plus sur elles et comprendre comment elles fonctionnent, leurs envies, leurs caractères pour mieux nous adapter. 

Catherine Phomsouvand, Infirmière Tabaccologue St Laurent
Catherine

| Infirmière tabacologue

Il suffit parfois d’un petit geste, une main tendue ou sur l’épaule et d’une posture accueillante pour changer le vécu du patient. Il se crée parfois un espace de communion entre nous. Beaucoup de patients souffrent de solitude. Ils ont besoin de liens en période de vulnérabilité.

Emilie Quesnel, Infirmière Addictologie St Laurent
Émilie

| Infirmière

J’ai souhaité exercer auprès de patients souffrant d’addiction pour le lien dans le temps qu’on crée avec eux, pour l’accompagmenent et la relation de confiance qui s’instaure au fur et à mesure. Et puis, ce que j’aime dans ce service, c’est la solidarité dans l’équipe et la bienveillance. Je ris beaucoup dans mon métier, aussi bien avec les collègues qu’avec les patients. C’est fort.

Margot Le Gand
Margot

| Infirmière

Quand j’entre dans la chambre des résidents le matin, j’ouvre les volets et je fais un grand sourire. Même s’ils ne le voient pas toujours en ce moment avec les masques, je pense qu’ils le sentent. Et j’essaye toujours de les faire rire.

Patrice Gourmelon
Patrice

| Responsable restauration

Un jour, j’avais fait un bœuf aux carottes. Une résidente de 80 ans m’a dit que ma recette ressemblait à celle de sa maman, que mon plat lui faisait penser à son enfance. C’est le moment le plus émouvant de ma carrière… qui s’achève bientôt!

Sylvain Kervevan
Sylvain

| Animateur

J’ai déjà une idée pour changer le quotidien des personnes accompagnées : arrêter le temps se poser et réfléchir différemment à ce que l’on fait. Comme lorsque l’on organise des cafés citoyens où les résidents expriment ce dont ils ont envie, ce qu’ils veulent faire de leur quotidien.

Prendre soin, c’est d’abord créer un lien. Plus qu’une signature, c’est une conviction profonde qui anime les 3400 professionnels de l’Hospitalité qui œuvrent au sein de nos 16 établissements pour donner aux plus fragiles le meilleur d’eux-mêmes. Une vocation forgée à travers plus de 3 siècles d’histoire et que nous faisons vivre chaque jour en imaginant de nouvelles façons d’accompagner celles et ceux que nous accueillons, au plus près de leurs besoins.

Établissements

Les établissements de l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve

L’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve rassemble 16 établissements sanitaires et médico-sociaux à but non lucratif : hôpitaux, cliniques, structures d’accueil des personnes âgées, foyers de vie pour adultes en situation de handicap. Quel que soit leur secteur d’activité ou le territoire sur lequel ils sont implantés, ils partagent tous la même ambition : aller au-devant des personnes fragiles pour mieux en prendre soin et les accompagner.

Saint Laurent1

Centre de gérontologie d’Aix-en-Provence

Le Centre de gérontologie d’Aix-en-Provence se compose d’un EHPAD, d’un service de médecine gériatrique et de consultation mémoire. Il apporte de plus une expertise ouverte à l’ensemble de la population en matière de soins palliatifs.

Établissement de Baguer-Morvan

Sur le territoire de Dol / Saint-Malo, dans un parc verdoyant, l’établissement propose une prise en soins graduée de la personne âgée avec des Soins de Suite et Réadaptation, des Soins de Longue Durée, de l’hébergement en…

Foyer de l’Hospitalité

A Guipry-Messac, il accueille des adultes en situation de handicap mental ou psychique et leur assure un soutien médico-social et éducatif. Il est rattaché à l’établissement de Bain-de-Bretagne.

HAD de Cornouaille

L’hospitalisation à domicile (HAD) de Cornouaille couvre le territoire du Sud-Finistère. Elle est rattachée à l’Hôtel-Dieu de Pont-l’Abbé.

Hôpital et résidence de Bain-de-Bretagne

En centre-ville, sur un site unique, sont réunis un EHPAD, qui propose également le dispositif VIVAM, ainsi qu’un hôpital, désormais labellisé hôpital de proximité.

Hôtel-Dieu de Pont-l’Abbé

L’Hôtel-Dieu est un établissement de santé privé à but non lucratif au service de la population du pays bigouden et de la Cornouaille. Il comprend un centre hospitalier (activités de médecine, SMR, psychiatrie, service d’urgence ouvert 24h/24,…

Maison de Lambesc

Rattaché au centre de gérontologie d’Aix-en-Provence, la Maison de Lambesc propose des places d’hébergement permanent ou temporaire pour des personnes en perte d’autonomie, ainsi qu’une unité de vie Alzheimer.

Maison de Moncontour

Au cœur d’un des « plus beaux villages de France », la Maison de Moncontour se compose d’un EHPAD et d’un foyer de vie pour adultes en situation de handicap. Elle dispose d’unités spécifiques dédiées à l’accompagnement…

Maison de Nicodème

Cette maison de soins palliatifs développe une approche nouvelle pour l’accompagnement des patients en soins palliatifs et leurs proches. Elle cultive « l’esprit maison » dans un lieu extrahospitalier et un environnement apaisant au cœur d’un jardin…

Maison Saint-Joseph

A Quimperlé, la Maison Saint-Joseph est un établissement de soins médicaux et de réadaptation. Elle est rattachée à l’Hôtel-Dieu de Pont-l’Abbé.

Maison Saint-Louis

En centre-ville de Rennes, au cœur d’un parc d’un hectare, la Maison Saint-Louis propose des places d’hébergement classique, une unité Alzheimer, ainsi que le dispositif VIVAM.

Maison Sainte-Anne

A Tinténiac, la Maison Sainte-Anne comprend un EHPAD et une résidence sénior de 6 appartements. Elle est engagée dans un projet de reconstruction innovant.

Polyclinique Saint-Laurent

A Rennes, elle regroupe différentes spécialités autour de 4 piliers : la chirurgie, la médecine, la santé mentale et les soins médicaux et de réadaptation (SMR). Elle propose un accueil des urgences cardiologiques et un accueil de…

Résidence de Plougastel

A quelques kilomètres de Brest, l’EHPAD propose des places d’hébergement classique, Alzheimer et pour personnes handicapées vieillissantes, ainsi que le dispositif VIVAM.

Résidence La Fleur de Sel

L’EHPAD a ouvert ses portes en 2014 dans la commune du Sel-de-Bretagne. Il est rattaché à l’établissement de Bain-de-Bretagne.

La Bastide du Figuier

La Bastide du Figuier est un EHPAD de 45 lits, situé à proximité immédiate du Centre de gérontologie Saint-Thomas de Villeneuve. Il constitue l’un des 3 établissements de Provence, avec la Maison de Lambesc et le Centre…


Activités

Une expertise forte, de l’accompagnement de la personne jusqu’à la médecine spécialisée

L’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve accompagne les personnes fragilisées par la maladie, l’âge, le handicap ou l’addiction. Elle bénéficie d’une solide expertise à la fois dans le champ du médico-social, pour les personnes âgées ou en situation de handicap, et dans le champ du sanitaire en déployant de nombreuses activités de médecine spécialisée, de chirurgie, de soins de suite et de réadaptation ou encore de psychiatrie. L’Hospitalité est dans une recherche constante d’approches nouvelles pour améliorer la prise en soin et l’accompagnement des personnes en situation de fragilité.

En savoir plus

Histoire

Une histoire riche de plus de 300 ans

L’Hospitalité a été créée en 2010 par la Congrégation des Sœurs hospitalières de Saint-Thomas de Villeneuve pour réunir, conforter et développer les établissements, dont certains existent depuis plus de 360 ans.

C’est en effet en 1661 que le Père Ange Le Proust, considéré comme le Saint-Vincent de Paul de Bretagne, fonde la Congrégation. À sa demande, trois femmes entrent à l’Hôtel-Dieu de Lamballe pour y vivre avec les pauvres, les soigner, les nourrir, leur assurer une présence bienveillante.

Depuis, les Sœurs, hospitalières, n’ont cessé d’accueillir et de prendre soin de la personne malade, handicapée ou âgée. A cette vocation première se sont ajoutés l’enseignement et l’éducation des jeunes, ainsi que des missions à l’étranger.

Dans leurs établissements, elles s’attachent à « faire fleurir l’hospitalité », selon le mot de leur fondateur, afin que chaque personne accueillie soit reconnue dans sa dignité et trouve la convivialité, le respect et l’environnement chaleureux dont elle a besoin.

En savoir plus

Hstv Histoire
Innovation

S’adapter aux nouveaux besoins

Les besoins des patients et des résidents changent. Afin de s’adapter à ces nouvelles attentes, l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve s’attache à promouvoir les innovations. Elle s’appuie pour cela sur l’expérience usager et sur l’expertise et le savoir-faire des professionnels qui œuvrent chaque jour auprès d’eux. Coup de projecteur sur un nouveau service, un nouveau modèle d’accompagnement et un projet de recherche qui illustrent cette capacité à imaginer de nouvelles réponses pour toujours mieux accompagner les personnes fragiles.

Hstv Aide Soignante Patient Sourire

VIVAM, une alternative à l’EHPAD pour les personnes qui souhaitent rester vivre chez elles.

L’Hospitalité développe depuis 2019 un dispositif renforcé de soutien à domicile, baptisée VIVAM (pour VIvre en autonomie à la maison) qui propose :

  • Une coordination des acteurs et dispositifs intervenant à domicile :
    service d’aide à domicile, SSIAD, médecin, infirmier, kinésithérapeute…
  • L’apport des expertises gériatriques de l’EHPAD au domicile, avec l’appui d’une équipe pluridisciplinaire experte de l’EHPAD ;
  • La sécurisation de la personne âgée à son domicile, par l’installation d’objets connectés adaptés à ses besoins.

Découvrir

À Tinténiac, l’Hospitalité propose un nouveau modèle d’accompagnement des personnes âgées.

À Tinténiac, l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve a engagé la reconstruction de la Maison Sainte-Anne. Face aux limites observées et largement partagées aujourd’hui du modèle de l’EHPAD, le projet porte l’ambition d’une profonde transformation du mode d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie, tant sur le plan architectural que des services proposés, tout en prenant en compte les impacts environnementaux de l’opération.

Le nouveau modèle a été pensé dans une logique de centre de ressources, proposant une diversité de services, ouvert sur le territoire, avec une approche domiciliaire affirmée. Six maisons, accueillant chacune quinze habitants s’intègreront dans le tissu pavillonnaire de l’éco-quartier des Blancherais.

Découvrir

Projet de recherche sur la fin de vie des détenus

Acteur engagé dans l’accompagnement de la fin de vie, l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve porte aujourd’hui un projet de recherche autour de la prise en soin palliative des personnes incarcérées.

Cette population, qu’elle accompagne dans le cadre de son unité de soins palliatifs de Bain-de-Bretagne, présente des fragilités particulières. C’est pourquoi l’Hospitalité souhaite identifier des pistes d’évolution pour améliorer et favoriser l’accès à cet accompagnement. Plusieurs enjeux sont identifiés : juridiques, administratifs, organisationnels et médicaux, nécessitant d’interroger les différents acteurs concernés : professionnels des UHSI (Unités Hospitalières Sécurisées Interrégionales) et USP (Unités de Soins Palliatifs), universitaires et services judiciaires.

Découvrir

Toutes les innovations

Rejoignez nos équipes

Vous souhaitez mettre votre expérience, vos compétences et votre temps au service de l’Hospitalité et de son projet : prendre soin de chaque personne accueillie, en particulier la plus fragile, avec attention, respect et bienveillance ? Ce respect, cette bienveillance, vous les retrouverez également dans les relations entre professionnels.

Picto Collaboration

Collaboration

Picto Autonomie

Autonomie

Picto Formation

Formation

Espace emploi

Medecine

Envoyer une candidature

Vous partagez ces convictions ? Vous voulez rejoindre les 3400 professionnels qui composent l’Hospitalité ? Envoyez-nous votre candidature à contact@hstv.fr ou consultez les offres d’emploi listées sur les sites des établissements.